ENTRAÎNEMENT AVEC UN CHAMPION OLYMPIQUE 🏆 (et il vous donne ses meilleurs conseils) ✨

0 Comments

mym comment ça marche



# Rencontre avec Roger-Yves Bost, alias Bosty : une légende du saut d’obstacles

## Les débuts au Haras des Brulys

Hey, j’espère que vous allez bien, c’est Mathilde, je suis trop contente de vous retrouver aujourd’hui sur ma chaîne Youtube pour une toute nouvelle vidéo. On n’est pas à la maison, aujourd’hui on est aux écuries Bost, et on va aller rencontrer Bosty et prendre un cours avec lui ! J’espère que ça va vous plaire, c’est parti !

Merci beaucoup Bosty de nous accueillir dans vos écuries pour cette interview, cette rencontre avec vous ! On vous connaît tous, Roger-Yves Bost, Bosty, c’est un nom qui est très connu pour tous les cavaliers, mais on connaît peut-être un petit peu moins vos débuts à cheval, parce que vous avez commencé ici même, au Haras des Brulys, à poney. Pouvez-vous nous parler un petit peu de vos débuts ? Comment ça s’est déroulé ? Quand est-ce que vous avez vraiment mis le pied à l’étrier ?

## La passion du saut d’obstacles

J’ai la chance, mes parents montaient déjà à cheval, et ils avaient déjà un centre équestre, j’ai pu quand même voir des chevaux partout, et je voulais toujours monter dessus, et après j’ai commencé à avoir quelques petits poneys, j’allais dans le pré les monter, je m’amusais bien. Et c’est vraiment le rapport avec l’animal qui était important. Vous avez commencé en compétition à poney, est-ce que ça a toujours été une évidence le saut d’obstacles ?

## Le passage aux chevaux et les succès en compétition

Au début j’ai fait un peu de dressage mais quand j’étais tout petit les reprises c’était compliqué, j’aimais bien le cross aussi, donc quand j’allais en forêt j’allais sauter des troncs d’arbre, et sinon le saut d’obstacles, mes parents en faisaient, donc il y avait des obstacles partout, j’avais envie de sauter !

C’est la préparation des chevaux, de les mettre bien, de les voir commencer, les amener à haut niveau, ça c’est vraiment passionnant !

## L’évolution vers les compétitions internationales

Et après vos années à poney, vous êtes passé à cheval en junior et en jeune cavalier avec votre jument Jorphée du Prieur. J’ai eu des autres chevaux avant, oui, mais avec elle on a beaucoup de médailles en jeune cavaliers ! Vous êtes le cavalier le plus médaillé de ces années-là en jeune cavalier, notamment avec l’or en individuel en 83, le bronze en équipe en 83, l’or en équipe en Italie en 84, en 85 l’argent en individuel et en équipe, en 86 le bronze en équipe, donc tout ça au championnat d’Europe !

C’était du bonheur, la jument avait vraiment un énorme potentiel, c’était une jument qui pouvait faire les Grands Prix internationaux, j’ai fait une Coupe des Nations j’avais 17 ans ou 18 ans (peut-être 18 parce qu’on n’avait pas le droit avant), je faisais tous les Grands Prix nationaux, après elle m’a fait faire mes Juniors, mes Jeunes Cavaliers, j’ai eu la chance d’avoir des chevaux qui étaient capables de sauter cette hauteur-là.

## Le style unique de Bosty

En parlant de votre évolution professionnelle dans le monde du cheval, il y a une question que beaucoup de personnes se posent : c’est au sujet de votre style à cheval, et de votre équitation, parce que vous avez un style qui est mondialement connu, un style qui est propre à vous. D’où ça vient ? Est-ce que vous avez toujours eu ce…

Roger-Yves Bost, alias Bosty, a marqué l’histoire du saut d’obstacles avec son talent, sa passion et son style unique. Ses débuts modestes au Haras des Brulys l’ont mené vers les sommets des compétitions internationales, où il a brillé aux côtés de sa jument Jorphée du Prieur. Son amour pour les chevaux et sa détermination à réussir ont fait de lui une légende de l’équitation. Son style inimitable continue d’inspirer de nombreux cavaliers à travers le monde.

source

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *